Se souvenir de moi Mot de passe oublié ?
 Vous êtes ici : Accueil > Aliments > Huile, beurre ou margarine : faites les bons choix
Forum LeDiet
Calculez votre IMC
Dossiers LeDiet
Vos questions - Nos réponses
Encyclopédie Nutritionnelle
Recettes minceur LeDiet
Recettes Light
des Grands Chefs
Fruits et Légumes
de saison
Je calcule mon
activité physique
Huile, beurre ou margarine : faites les bons choix
Attention : il existe des acides gras dits « trans » qui sont issus de la transformation chimique alimentaire (hydrogénation) des acides gras mono-insaturés pour leur conférer une texture plus facile à cuisiner. Ces acides gras trans sont les plus mauvais pour le système cardio-vasculaire.

Nous pouvons maintenant faire le point sur les différentes matières grasses :

Le beurre

Le beurre est une émulsion entre la matière grasse issue du lait (82 %) et de l’eau (16 %). Le beurre contient 63 % d’acides gras saturés, 26 % d’acides gras mono-insaturés et moins de 4 % de poly-insaturés.

C’est sa richesse en acides gras saturés (appelés communément « mauvaises graisses »), qui confère au beurre sa mauvaise réputation sur le plan diététique. Cependant, il faut garder à l’esprit que nous avons besoins d’acides gras saturés (1/4 des acides gras totaux), et qu’ils ne sont donc pas à bannir.

Il est certain que les acides gras saturés sont très présents dans l’alimentation : fromage, viandes grasses, charcuteries, crème fraîche, fritures… et que la couverture de nos besoins ne pose que rarement problème. La consommation du beurre va donc être à adapter à notre alimentation générale : ainsi, une personne mangeant en majorité des viandes maigres, poissons, cuisinant essentiellement avec des huiles végétales, consommant des laitages peu gras… va pouvoir sans aucun problème s’octroyer du beurre sur ses tartines le matin par exemple.

En revanche, une autre personne qui aura l’habitude de manger des viandes grasses, plats en sauce, fritures, fromages et charcuteries, aura d’avantage intérêt à limiter sa consommation de beurre d’assaisonnement au profit des matières grasses sources d’acides gras insaturés.


Facebook Google+ Twitter email Imprimer
>> Retour à la rubrique "Aliments"