Se souvenir de moi Mot de passe oublié ?
 Vous êtes ici : Accueil > Grossesse et après-grossesse > Besoins nutritionnels pendant la grossesse
Forum LeDiet
Calculez votre IMC
Dossiers LeDiet
Vos questions - Nos réponses
Encyclopédie Nutritionnelle
Recettes minceur LeDiet
Recettes Light
des Grands Chefs
Fruits et Légumes
de saison
Je calcule mon
activité physique
Besoins nutritionnels pendant la grossesse
Pendant la grossesse, votre alimentation doit couvrir vos propres besoins nutritionnels et ceux de votre bébé.

Votre alimentation doit être diversifiée et équilibrée. Elle doit, par ailleurs, tenir compte des spécificités suivantes :

- Une énergie suffisante mais non doublée

Contrairement à une idée reçue, les besoins énergétiques de la future maman ne sont pas doublés. En réalité, ils augmentent très peu au cours de la grossesse, d’autant moins qu’il y a généralement une diminution de l’activité physique.

Généralement, on recommande :
Si l’IMC de départ est correct (poids satisfaisant) :
- pas de supplément calorique, au cours du premier trimestre de la grossesse,
- un supplément journalier de 200 à 300 calories, au cours du deuxième et du troisième trimestre.

Si l’IMC de départ est bas (poids insuffisant) :
- un supplément journalier de 150 calories, au cours du premier trimestre de la grossesse,
- un supplément journalier de 350 calories, au cours du deuxième et du troisième trimestre.

Généralement, on estime les besoins journaliers à 2200 kcal au premier trimestre, 2400 kcal au deuxième trimestre et 2500 au troisième trimestre.
En réalité, il faut moduler ces apports d'énergie en fonction du poids de départ et de la prise de poids pendant la grossesse.

Cependant, dans tous les cas, il n’est pas conseillé de descendre en dessous de 1600 kcal, au risque de ne pas pouvoir apporter à la maman et au bébé tous les nutriments, vitamines et minéraux nécessaires à la bonne santé de la première et au bon développement du second.

- Des protéines pour l’élaboration des muscles du bébé

Les protéines sont des nutriments indispensables pour l’entretien de vos muscles et pour l’élaboration de ceux de votre bébé.
Les apports recommandés sont estimés à 70 g par jour et seront facilement couverts par :
- 1 portion de 100 g à 120 g de viande ou poisson, ou équivalent à chaque repas,
+ 3 à 4 produits laitiers par jour,
+ du pain et des féculents à chaque repas (apportant des protéines végétales).

- Du calcium pour la fabrication du squelette du bébé

Durant toute la grossesse, votre bébé puise en permanence dans vos réserves de calcium (os et dents) pour assurer la fabrication de son squelette.

Pour vous prévenir d’un risque de décalcification, il est important de consommer un produit laitier (lait, yaourt, petit suisses, fromage...), à chacun de vos repas.

Certaines eaux minérales sont riches en calcium et peuvent vous aider à contribuer à couvrir vos besoins journaliers.

- La vitamine D : essentielle pour la solidité des os

Elle est nécessaire à la fixation du calcium sur le squelette.
Notre peau fabrique cette vitamine en présence des rayons ultra violets du soleil.
On recommande donc à la future maman de s’exposer au grand air (sans risquer toutefois de coup de soleil).
Cependant, la vitamine D est également présente dans certains aliments, notamment dans les huiles de certains poissons (huile de foie de morue), dans les poissons gras (sardine, hareng, maquereau, saumon), les œufs, le lait, le beurre et la viande.

- Du fer en quantité suffisante

Votre bébé se constitue des réserves en fer qui seront utilisées pendant les premières semaines de sa vie.
La consommation d’aliments riches en fer et/ou la prise de suppléments médicamenteux sont nécessaires pendant la grossesse car une couverture insuffisante des besoins risque d’entraîner une anémie et une grande fatigue chez la maman.

Vous trouverez du fer dans les viandes, les poissons, les œufs, les légumes...
Cependant, le fer contenu dans les aliments d’origine animale est mieux assimilé que celui contenu dans les végétaux.

Remarque : l’absorption du fer est optimisée en présence de vitamine C.

- La vitamine B9 pour la formation du système nerveux du bébé

La vitamine B9 (ou folates) rentre dans l’élaboration des cellules nerveuses du bébé. Un apport suffisant en cette vitamine est donc indispensable pour votre bébé.
Les légumes (notamment les légumes à feuilles) en contiennent beaucoup mais on en trouve aussi dans les œufs, les oranges, les fromages fermentés (Camembert, Brie...).

Un traitement médicamenteux peut être envisagé pour couvrir vos besoins.

- Un apport contrôlé en vitamine A

Un excès de vitamine A est toxique pour le bébé.
Pendant la grossesse, il est donc préférable de ne consommer des abats (surtout le foie) qu’une ou deux fois par mois maximum.

Il est vrai que le foie est très riche en fer, en vitamine B9 et en vitamine D mais il est également très riche en vitamine A.

Consultez aussi le chapitre 'Conseils alimentaires pour lutter contre les petits désagréments de la grossesse'.

Facebook Google+ Twitter email Imprimer
>> Retour à la rubrique "Grossesse et après-grossesse"