Se souvenir de moi Mot de passe oublié ?
 Vous êtes ici : Accueil > Maigrir > Help : plus aucun régime ne fonctionne !
Forum LeDiet
Calculez votre IMC
Dossiers LeDiet
Vos questions - Nos réponses
Encyclopédie Nutritionnelle
Recettes minceur LeDiet
Recettes Light
des Grands Chefs
Fruits et Légumes
de saison
Je calcule mon
activité physique
Help : plus aucun régime ne fonctionne !
La quête de la minceur n’est pas toujours un long fleuve tranquille, c’est même parfois un chemin semé d’embuches.

Entre les idées reçues, les « on dit », les régimes fantaisistes, les régimes drastiques et les phénomènes de mode, il est souvent difficile de faire le tri, et bien souvent, les candidats à la minceur finissent par s’infliger une auto-restriction alimentaire aussi sévère qu’inutile.
C’est ainsi que de plus en plus régulièrement, nous sommes confrontés en consultation, à des patientes qui arrivent désespérées et désemparées : plus aucun régime ne fonctionne.

A l’issue de l’enquête alimentaire bien poussée, on arrive péniblement à 1200 Calories par jour (souvent moins même) drastiquement suivi depuis des mois, voire des années et pas l’once d’une perte de poids. Pire : une courbe de poids légèrement ascendante au fil des années.

Le profil type :

Une femme, généralement entre 40 et 50 ans, pleine d’idées reçues sur la diététique (« le pain et les féculents sont à bannir » étant la plus fréquente), très rigoureuse 95 % du temps, mais comme tout le monde, sujette à quelques écarts lors de repas exceptionnels (invitations, anniversaires, fêtes de fin d’année…).

Ce qu’il se passe concrètement :

Cette femme qui mange pour moins de 1200 Calories par jour depuis des années pour maintenir son poids bas, alors que ses besoins tournent normalement autour de 1800 à 2000 Calories, dérègle son métabolisme, qui va aligner ses dépenses aux apports qu’elle lui fournit (mécanisme de survie basique) et se mettre en veille (comme un ordinateur qu’on n’utilise pas) en brûlant moins de calories. Au fur et à mesure des années de restrictions, cette personne va donc brûler 1200 Calories par jour au lieu de 1800 à 2000.
Par ailleurs, chaque écart occasionnel (et inévitable), va générer une petite reprise de poids, puisque l’organisme affamé le stock instantanément.
Ainsi, non seulement cette femme ne perd plus de poids, mais elle en reprend un peu à chaque écart.
Résultat : elle a tendance à durcir encore un peu plus son alimentation de base pour perdre ces quelques kilos qui reviennent et alimentent ainsi ce cercle vicieux. Moins elle mange, moins elle brûle, moins elle perd de poids et ainsi de suite.

Quelle solution ?

La seule solution (qui malheureusement n’est souvent pas celle que cette patiente a envie d’entendre) consiste à la réhabituer à manger davantage, et donc augmenter progressivement le niveau calorique de son alimentation, afin que son organisme se réhabitue à des énergies « normales ».

« Oui mais alors je vais grossir ? » est bien souvent la réaction première et légitime d’une personne focalisée sur son poids et son alimentation depuis des années. La réponse est non bien sûr, pas si c’est bien fait et progressivement ! Par contre, il y aura inévitablement une période sans perte de poids, puisqu’il va falloir procéder par étapes : plusieurs petites augmentations caloriques pour atteindre une alimentation « normale », puis une seconde étape de diminution calorique mais raisonnable cette fois.

C’est donc également un message à toutes les jeunes filles, qui cèdent aux sirènes de l’extrême minceur véhiculée par les médias et la mode : faites attention !

Se cantonner à une tranche de jambon, des haricots verts vapeurs et un laitage à 0 % pour rentrer dans un 36, ça « marche » quand on a 20 ans, mais c’est aussi la route toute tracée pour dérégler totalement votre métabolisme et vous retrouver en surpoids mais dans l’impossibilité de maigrir quelques années plus tard.

Ne l’oubliez pas : le meilleur régime qui soit, est celui qui vous fera perdre du poids avec un niveau calorique le plus élevé possible !

Lise Lafaurie, Diététicienne de La Clinique du Poids

Facebook Google+ Twitter email Imprimer
>> Retour à la rubrique "Maigrir"