Se souvenir de moi Mot de passe oublié ?
 Vous êtes ici : Accueil > Régime et Vie sociale > Au secours, après les fêtes : la galette !
Forum LeDiet
Calculez votre IMC
Dossiers LeDiet
Vos questions - Nos réponses
Encyclopédie Nutritionnelle
Recettes minceur LeDiet
Recettes Light
des Grands Chefs
Fruits et Légumes
de saison
Je calcule mon
activité physique
Au secours, après les fêtes : la galette !
Fort de nos bonnes résolutions diététiquement correctes de début d’année, la traditionnelle galette des rois joue un peu les troubles fêtes !

Subtile association de pâte feuilletée et de frangipane, deux ingrédients connus pour leur grande richesse en graisse, la galette des rois ne brille pas par sa légèreté…

Alors faut-il bannir la galette ? Ou faire une croix sur ses bonnes résolutions ?

Non bien sûr, pas question de bouder la tradition et encore moins de mettre ses bonnes résolutions au placard. La vie est ponctuée d’occasions de festoyer et il ne s’agit pas de tout refuser au risque de se désociabiliser.

Une galette en dessert oui, mais après un repas léger

Pour apprécier l’équilibre d’un repas, il faut le considérer dans son intégralité (entrée/plat/dessert). Ainsi, qui dit dessert riche (la part de galette traditionnelle avoisine les 500 Calories dont une majorité sous forme de graisse), dit entrée et plat peu gras.

Concrètement :
- Si le repas commence par un apéritif, fuyez les saucissons, les amuses gueules (biscuits apéro) et les oléagineux (cacahuètes, noix de cajou) qui sont des mines de graisses.
- Préférez une entrée de crudités, de poisson ou de fruits de mer et évitez les charcuteries, ou entrées en pâtes (vol au vent, quiches, tartes salées). - Et misez sur une viande maigre (rôti de bœuf, volaille, filet mignon) associé à des légumes (poêlée d’haricots verts et champignons).
- Dans la mesure du possible, refusez le plateau de fromage. Si vous craquez, préférez une lichette de fromage à pâte dure qui se mange plus facilement sans pain.

Les alternatives à la galette traditionnelle

On trouve de plus en plus de variantes « new wave » à cette galette, pour une épiphanie qui sort de l’ordinaire.

Quid de ces autres galettes ?

La galette aux pommes : La frangipane est remplacée par une purée de pommes caramélisées. Elle est donc sensiblement moins riche.

La galette au chocolat : cette fois, c’est le chocolat qui vole la place de la frangipane. Une recette savoureuse mais non moins calorique que sa sœur traditionnelle.

Les galettes à la pistache/noisette/pralines ou noix : une frangipane non plus à l’amande mais à un autre fruit oléagineux. Des saveurs qui changent mais toujours le même nombre de calories au compteur.

La couronne des rois : on la trouve en Provence mais aussi en Espagne et au Portugal. C’est une brioche en forme de couronne, traditionnellement parfumée à la fleur d’oranger, recouverte de gros sucre et de fruits confits. Plus légère et moins grasse que la galette traditionnelle, il s’agit cette fois d’une vraie alternative minceur.

Plus aucune raison de culpabiliser à tirer les rois donc, alors bon appétit !

Lise Lafaurie, diététicienne de La Clinique du Poids
Facebook Google+ Twitter email Imprimer
>> Retour à la rubrique "Régime et Vie sociale"