Se souvenir de moi Mot de passe oublié ?
 Vous êtes ici : Accueil > Aliments > Laits animaux et laits végétaux : que choisir ?
Forum LeDiet
Calculez votre IMC
Dossiers LeDiet
Vos questions - Nos réponses
Encyclopédie Nutritionnelle
Recettes minceur LeDiet
Recettes Light
des Grands Chefs
Fruits et Légumes
de saison
Je calcule mon
activité physique
Laits animaux et laits végétaux : que choisir ?
Le lait de brebis
Il est beaucoup plus énergétique, étant presque 2 fois plus gras que le lait entier de vache et n’existe à priori pas en version allégée. Il est par contre remarquablement riche en minéraux et notamment en calcium dont la teneur est proche de 200 mg par 100 ml, contre 120 mg pour le lait de vache.
Pour une personne n’ayant pas de problème de poids et limitant par ailleurs sa consommation de graisses saturées, le lait de brebis peut donc être consommé sans problème en substitut du lait de vache.

Comparons les principaux laits végétaux avec le lait de vache

Le lait de soja
Produit à partir des graines de soja et d’eau, le lait de soja a un aspect proche du lait de vache.
Calories : sa teneur calorique est la même que celle du lait de vache ½ écrémé (environ 45 kcal aux 100 ml).
Protéines : le lait de soja en contient autant que le lait de vache, et ce sont des protéines de bonne qualité car elles contiennent tous les acides aminés essentiels et sont donc parfaitement assimilées par l’organisme.
Lipides : le lait de soja en contient davantage (2 fois plus) que le lait ½ écrémé de vache, mais il s’agit essentiellement d’acides gras poly-insaturés et donc intéressants sur le plan cardio-vasculaire.
Glucides : le lait de soja est quasiment dépourvu de glucides
Calcium : le calcium est présent à l’état de traces dans le lait de soja. Cependant, la majorité des laits de soja du commerce sont enrichis en calcium de façon à en apporter autant que le lait de vache. Reste à démontrer si ce calcium possède une aussi bonne biodisponibilité que le lait de vache !

En résumé : il semblerait que le lait de soja puisse remplacer le lait de vache au sein d’une alimentation équilibrée. Cependant attention, le lait de soja est riche en isoflavones qui sont des phyto-oestrogènes ou dérivés d’hormones. Pour cette raison, sa consommation régulière est déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes ainsi qu’aux enfants.

D'ailleurs, L’AFSSA suggère de limiter l'apport journalier d'isoflavones à 1 mg par kilo de poids corporel, ce qui revient à environ 500 ml de lait de soja par jour (ou ses dérivés) pour une femme de 60 kg par exemple.


Facebook Google+ Twitter email Imprimer
>> Retour à la rubrique "Aliments"