Se souvenir de moi Mot de passe oublié ?
 Vous êtes ici : Accueil > Aliments > Laits animaux et laits végétaux : que choisir ?
Forum LeDiet
Calculez votre IMC
Dossiers LeDiet
Vos questions - Nos réponses
Encyclopédie Nutritionnelle
Recettes minceur LeDiet
Recettes Light
des Grands Chefs
Fruits et Légumes
de saison
Je calcule mon
activité physique
Laits animaux et laits végétaux : que choisir ?
Les laits végétaux fleurissent sur les étalages de nos supermarchés, ils sont de plus en plus variés et nombreux, ils sont à la mode mais pourquoi ?

Cette popularité a essentiellement pour cause la cote décroissante du lait de vache, qui est souvent incriminé (à tort semble-t-il) dans divers maux et pathologies. Les laits végétaux se présentent alors comme une alternative à ce lait de vache quand il est boudé par les consommateurs.
La question qui se pose est la suivante : peut-on réellement remplacer le lait de vache par un lait végétal ou encore par un autre lait animal, sans déséquilibrer l’alimentation et surtout sans générer de carences, notamment en calcium ?

Qu’est-ce qu’un lait végétal ?

Un lait végétal est une boisson produite à base de végétaux qui présente des aspects proches de ceux des laits d’origine animale. Du calcium et des vitamines sont parfois ajoutés au lait végétal pour le rapprocher de la composition nutritionnelle du lait de vache.

Mais nous verrons plus loin que tous les laits végétaux ne se valent pas et qu’il faut apprendre à bien les choisir. Mais d’abord pour mieux les comparer aux laits animaux, regardons la composition nutritionnelle de ces derniers.

Qu’apporte le lait de vache et quel est son intérêt nutritionnel ?

Dans la grande pyramide de l’équilibre alimentaire, le lait de vache et ses dérivés (yaourt, fromage…) ont une place de choix, et ce pour deux raisons principales :

- La richesse en calcium du lait et des produits laitiers est le premier intérêt. Ils représentent donc la principale source de calcium de l’alimentation, d’autant plus que leur calcium présente une très bonne biodisponibilité pour l’organisme.

Sachant que les besoins en calcium de l’adulte s’élèvent à 900 mg par jour, davantage pour la femme enceinte et la femme ménopausée et sachant que le tiers environ est apporté par les végétaux (dans une alimentation suffisante et équilibrée*), les 2/3 restants peuvent facilement être apportés par exemple par 60 g de fromage à pâte dure, comme le gruyère, ou par ½ litre de lait ou par 4 yaourts.


Facebook Google+ Twitter email Imprimer
>> Retour à la rubrique "Aliments"