Se souvenir de moi Mot de passe oublié ?
 Vous êtes ici : Accueil > Régimes > Amaigrissement rapide, est-ce raisonnable ?
Forum LeDiet
Calculez votre IMC
Dossiers LeDiet
Vos questions - Nos réponses
Encyclopédie Nutritionnelle
Recettes minceur LeDiet
Recettes Light
des Grands Chefs
Fruits et Légumes
de saison
Je calcule mon
activité physique
Amaigrissement rapide, est-ce raisonnable ?
Quand on veut maigrir, on veut que les résultats soient vite visibles et encourageants. Mais n’est-ce pas dangereux pour la santé ? Y-a-t-il un risque de ne plus pouvoir maîtriser son poids et ainsi de rentrer dans l’infernal poids en yo-yo ?

Il est vrai que pour maigrir sur la durée, sans effet yo-yo, sans sensation de faim, sans frustrations, sans s’isoler de toute vie sociale et familiale, et surtout sans altérer son capital santé, la seule vraie solution repose sur un régime équilibré, le moins restrictif possible et sans interdits, souvent inutiles, voire dangereux pour la santé.

Cependant, démarrer rapidement son amaigrissement, c’est possible mais sous conditions

On peut provoquer une perte de poids rapide avec un régime très restrictif et volontairement déséquilibré*, à la seule condition de respecter un protocole précis :
On peut donc envisager une phase d’attaque courte (1 mois au maximum), avec élargissement calorique progressif et retour graduel à l’équilibre alimentaire. Ce sont les conditions indispensables pour ne pas regrossir et préserver son capital santé.

En effet, si un régime très restrictif et déséquilibré est suivi trop longtemps, il prive l'organisme des nutriments nécessaires à son bon fonctionnement et risque de le dérégler et d'amplifier la difficulté à perdre du poids par la suite. C'est la raison pour laquelle il ne doit pas être suivi sur une longue période, au risque même de devenir dangereux. Il n’est d’ailleurs pas prouvé qu’un tel régime poursuivi au-delà d’un mois permette un amaigrissement plus important qu’avec une alimentation équilibrée et progressivement plus calorique.

* Le déséquilibre ponctuel se traduit notamment par :
- une réduction des glucides (sucres simples et glucides complexes) : aliments et boissons sucrés, pain, féculents, fruits,
- une réduction des lipides : aliments gras et matières grasses,
- une augmentation des protéines : viande, poisson, produits laitiers…
- une suppression de l’alcool.

Pourquoi, sur le long terme, les régimes déséquilibrés et trop restrictifs sont dangereux pour la santé ?

Les régimes déséquilibrés suppriment certains groupes d'aliments (féculents, pain, fruits, matière grasse, etc.). Ils finissent par entraîner fatigue, irritabilité, frustration, manque d'énergie voire fonte musculaire. De plus, quand ils sont suivis pendant une trop longue période, ils engendrent des carences, en termes de nutriments ou micro-nutriments (vitamines et minéraux) ce qui peut ainsi les rendre dangereux pour la santé et entraîner des problèmes cardiaques, rénaux, ou encore des cancers. Ils se soldent souvent aussi par un abandon avant même d'avoir atteint l’objectif de poids et on assiste à une reprise rapide des kilos perdus, voire plus.

Les régimes trop restrictifs, en termes de calories sont également source d’abandon et de reprise de poids spectaculaire, car ils génèrent la sensation de faim et de frustration. Par ailleurs, quand ils sont suivis pendant une longue période, ils provoquent une diminution du métabolisme, liée à une adaptation de l’organisme à recevoir peu d’énergie, donc à dépenser moins (moins on mange, moins on dépense !).

Pour maigrir, dans la majorité des cas, il suffit d'avoir une alimentation « normale », c’est à dire qui correspond aux besoins caloriques définis par les organismes de santé, selon le sexe, l’âge et l’activité physique.
Pour maigrir, il n'est souvent pas nécessaire de trop diminuer son apport calorique, le plus important est de rééquilibrer son alimentation. En effet à calories égales, un régime bien équilibré sera bien plus efficace qu’un régime qui exclue certains nutriments pourtant indispensables comme les glucides.

Dans une alimentation équilibrée, chaque groupe d'aliments doit être représenté et au sein de chaque groupe, il est important de varier les aliments afin d’éviter toute carence en vitamines, minéraux et oligo-éléments, y compris les anti-oxydants bien nécessaires à notre santé notamment cardio-vasculaire.

Nos conseils pour maigrir avec une alimentation équilibrée

Chaque jour, vous devez consommer :
- de la viande, du poisson, des œufs ou des produits à base de soja (tofu, spécialité de soja, lait de soja…) : pour les protéines nécessaires au maintien de votre masse musculaire,
- des produits laitiers (lait, yaourt, fromage blanc, fromage) pour le calcium, nécessaire à vos os et comme autre source de protéines, sinon recourir à une eau de boisson riche en calcium,
- des féculents et/ou du pain : pour les glucides complexes, nécessaires aux muscles et en vue de la régulation de la glycémie, du tonus et de la satiété. Ces derniers sont trop souvent bannis injustement !
- des légumes et des fruits : pour les fibres, vitamines et minéraux, nécessaires à la santé,
- un peu de matière grasse, comme huile, beurre, crème fraîche : pour les acides gras essentiels et certaines vitamines, comme les vitamines A et E, nécessaires à la protection cardio-vasculaire.

Certes, les aliments ci-dessus doivent être consommés en quantité variable d’une personne à l’autre selon ses propres besoins. En revanche, pour maigrir, il est nécessaire de limiter (sans supprimer définitivement) le sucre, les confiseries, les sodas, l'alcool et certains aliments ou plats très gras.

Maigrir de 3 à 4 kg par mois avec un régime équilibré et modérément restrictif, voire pas du tout restrictif, c’est réalisable et c’est un bon rythme d’amaigrissement, mais sachez qu’un amaigrissement plus lent est tout aussi bien.

En conclusion, si vous souhaitez un démarrage rapide de l'amaigrissement, vous pouvez avoir recours à une phase d’attaque, d’un mois au maximum, Elle consiste à suivre un régime très restrictif et volontairement déséquilibré (décrit ci-dessus). Il s'agit ensuite de réintroduire petit à petit tous les aliments afin de s'approcher d'une alimentation équilibrée et plus souple.

N’oubliez pas que maigrir vite c'est bien mais maigrir sur le long terme, c'est mieux !

Facebook Google+ Twitter email Imprimer
>> Retour à la rubrique "Régimes"