Se souvenir de moi Mot de passe oublié ?
 Vous êtes ici : Accueil > Régime et Vie sociale > Conciliez régime et alimentation familiale
Forum LeDiet
Calculez votre IMC
Dossiers LeDiet
Vos questions - Nos réponses
Encyclopédie Nutritionnelle
Recettes minceur LeDiet
Recettes Light
des Grands Chefs
Fruits et Légumes
de saison
Je calcule mon
activité physique
Conciliez régime et alimentation familiale
Nous ne sommes pas tous égaux face à la prise de poids, et bien souvent, au sein d’une même famille, tout le monde n’est pas concerné par votre régime. Il devient donc parfois délicat de concilier son propre régime avec l’alimentation des autres membres de la famille qui ont des besoins nutritionnels différents.

Il ne s’agit pas de faire des menus différents pour chacun, ce qui est ingérable sur le long terme, mais il est vivement conseillé de faire la même cuisine pour toute la famille. Sachez que l’équilibre alimentaire sera bénéfique pour les autres aussi.

Mais, si votre régime vous « impose » des quantités précises d’aliments (féculents, pain, viande, fromage, matières grasses), il n’en est pas de même pour les autres personnes de la tablée qui pourront donc se servir à leur convenance.

Par exemple :

- Les salades ou les crudités : présentez-les à table non assaisonnées, avec la vinaigrette à part. Il vous suffira de respecter les quantités de matière grasse autorisées par votre régime (par exemple, si vous préparez une vinaigrette ordinaire, sachez qu’une cuillère à soupe vous apportera l’équivalent en matières grasses d’une cuillère à café d’huile).

- Si vous souhaitez proposer un plateau de charcuterie : ajoutez-y des tranches de jambon de pays dégraissé, de viande des grisons, ou de tranches de bacon (ces aliments peuvent être consommées en équivalence d’une viande maigre ou d’un poisson). Ayez aussi le réflexe d’ajouter à ce plateau de charcuterie, des crudités variées.

- Les viandes et les poissons : cuisinez-les sans matière grasse, et ceux qui le souhaitent peuvent y ajouter une noix de beurre frais, ou encore une sauce (béarnaise, échalote, bleue…).

- Les légumes et féculents : cuisinez-les sans matière grasse (vapeur, papillote, à l’eau) ou encore légèrement braisés dans une casserole tapissée de très peu d’huile. Proposez-les à table avec des assaisonnement variés à part (beurre, huile, crème…)

- Si vous souhaitez varier les menus et proposer des plats plus complets, essayez d’alléger les recettes traditionnelles. Par exemple, si vos enfants sont friands de pizzas, faites une pizza maison : pâte à pain, coulis de tomate, dés de jambon, champignons, et fromage râpé selon votre prescription et éventuellement en en mettant davantage sur une partie de la pizza destinée aux enfants. Puis, les autres personnes de la famille pourront y ajouter à leur convenance de l’huile pimentée par exemple.

- Pour le dessert : même si enfants et mari choisissent plus volontiers les crèmes desserts, pâtisseries ou laitages gras, mettez systématiquement la corbeille de fruits sur la table.

Il est certain que vous ne pourrez probablement pas exclure totalement de la table familiale certains aliments qui ne vous seront que peu (voire pas) prescrits en phase d’amaigrissement : charcuteries grasses (pâté, saucisson, rillettes…), sauces riches (béarnaise, mayonnaise…), plateau de fromages variés, crèmes desserts, pâtisseries… il vous faudra donc quand même un minimum de volonté.
Cependant, gardez en tête qu’un petit « dérapage » ne sera jamais « fatal » à votre amaigrissement, et que ce n’est surtout pas une raison pour abandonner le régime !

En conclusion

Il est tout à fait possible de suivre un régime sans que le reste de la famille le suive. Il suffit de mettre les assaisonnements à table et que les autres membres se servent les quantités qu'ils désirent.

Vérifiez votre équilibre alimentaire et votre apport calorique en répondant aux questions sur votre alimentation.

Facebook Google+ Twitter email Imprimer
>> Retour à la rubrique "Régime et Vie sociale"