Se souvenir de moi Mot de passe oublié ?
 Vous êtes ici : Accueil > Régimes > Les régimes à la mode
Forum LeDiet
Calculez votre IMC
Dossiers LeDiet
Vos questions - Nos réponses
Encyclopédie Nutritionnelle
Recettes minceur LeDiet
Recettes Light
des Grands Chefs
Fruits et Légumes
de saison
Je calcule mon
activité physique
Les régimes à la mode
On trouve sur le marché de l’amaigrissement toutes sortes de régimes comme :

La diète protéinée

La diète protéinée stricte correspond à une alimentation artificielle à base de poudre de protéines extraites du lait de vache ou du soja.

Les propriétés de cette diète sont :
· Un apport calorique très faible : moins de 600 Calories (kcal) par jour, alors que les besoins quotidiens sont environ de 2000 kcal pour une femme et 2700 kcal pour un homme, pour une activité moyenne.
· Un déséquilibre alimentaire voulu, puisqu’elle est composée presque exclusivement de protéines, à l’exclusion des lipides et des glucides.
· Une carence en vitamines, minéraux et oligo-éléments.
· Une alimentation monotone, peu variée et artificielle.

Les avantages :
· C’est un régime facile à suivre, avec une alimentation simple et rapide à préparer.
· L’amaigrissement peut être plus rapide au début, mais pas systématiquement !

Les inconvénients :
· L’alimentation est monotone et contraignante, en dehors de toute vie sociale.
· Vous pouvez avoir faim, surtout au début.
· Il y a un risque d’adaptation de l’organisme à un niveau énergétique très bas et de développement d’une résistance à l’amaigrissement.
· Le moindre écart de régime peut entraîner une reprise de poids (effet yo-yo).
. Il n'y a pas d'éducation alimentaire : dès l'arrêt de la diète protéinée, les mauvaises habitudes alimentaires reviennent et les kilos aussi.

Notre avis :
- La diète protéinée ne vous apprend pas à corriger vos erreurs alimentaires.
- Mieux vaut un régime intelligent, équilibré et adapté à vos habitudes alimentaires.
- Vous y gagnerez en confort immédiat.
- Vous préserverez mieux votre santé et votre tonus.
- Vous ne vous isolerez pas de votre vie sociale.
- Vous apprendrez à mieux manger.
- Vous éviterez la reprise de poids.

Le régime sans hydrates de carbone et/ou hyperprotéique

Ces régimes interdisent bien sûr le sucre, les produits sucrés, les sodas et les boissons alcoolisées. Mais ils interdisent aussi le pain et les féculents (pommes de terre, pâtes, riz, lentilles…). Ils sont par ailleurs souvent dépourvus de toute matière grasse.
En réalité, ces régimes n’autorisent que les viandes et les poissons grillés, les légumes nature et parfois un fruit.

Notre avis :
Il s’agit de régimes très restrictifs donc très hypocaloriques, apportant généralement moins de 1000 kcal par jour.
Il y a un risque d’adaptation de l’organisme à recevoir peu de calories, de reprise de poids au moindre écart et de résistance à l’amaigrissement sur le moyen terme.

Le régime dissocié

- Certains régimes dits « dissociés » sont basés sur la dissociation des aliments contenant des glucides et ceux contenant des lipides.
- Par exemple, dans ce type de régime, il ne faut pas consommer au même repas, du pain et du beurre.

Une autre idée reçue : ne pas consommer au même repas de la viande et des féculents.

- A ce jour, aucune interaction entre ces aliments n'est scientifiquement prouvée.

- Ce principe de dissociation ne fait, en fait, que limiter la consommation d'aliments, l'amaigrissement en est la conséquence.

Notre avis :
- Son efficacité pour l'amaigrissement n'est pas scientifiquement prouvée.
- Il peut être très déséquilibré, voire dangereux, avec des excès ou des carences en certains nutriments, en vitamines ou minéraux.
- Il est incompatible avec une vie sociale (restaurant ou invitation). Il vous complique inutilement vos repas et la vie.

Les régimes exotiques

- le régime « soupe au chou » : il ne vous apporte que des fibres, des vitamines et des minéraux. Il est notamment carencé en protéines et génère rapidement une fonte musculaire.
- le « régime ananas » : par rapport au régime précédent, il apporte du sucre en plus (fructose de l’ananas). Il est totalement déséquilibré.
- la « diète hydrique » : on ne boit que de l’eau, des bouillons de légumes : c’est le régime le plus dangereux car le plus carencé.
- les régimes où l’on mange à volonté un seul type d’aliment par jour : ce type de régime est impossible à suivre très longtemps car il exclut de toute vie sociale. De plus, on note une reprise de poids à la reprise d’une alimentation plus normale !

Nos conseils :
1. Mieux vaut un régime de bon sens qui puisse être suivi sur le long terme, qui permette une vie conviviale, qui soit compatible avec la vie sociale et professionnelle de chacun, qui respecte non seulement le mode de vie mais aussi les goûts et les possibilités de chaque personne.
2. Mieux vaut maigrir en ne privant pas votre organisme inutilement, au risque de ne plus pouvoir stabiliser le poids une fois l’objectif atteint.

Pour maigrir, nous vous conseillons un programme minceur de bon sens et correspondant aux critères suivants, scientifiquement reconnus :

1. Votre programme minceur doit être équilibré entre les différents nutriments : protéines, lipides et glucides, selon les normes suivantes :

12 à 15 % des calories totales doivent être apportées par les protéines
35 à 40 % des calories totales doivent être apportées par les lipides
52 à 58 % des calories totales doivent être apportées par les glucides

L'équilibre alimentaire est la principale condition d'un amaigrissement durable, en bonne santé.

2. Votre programme minceur doit être établi à partir d'une bonne association des aliments, selon les principes d'équilibre alimentaire scientifiquement reconnus :

Idéalement il serait bon de consommer, à chaque repas principal, un aliment de chacune des catégories suivantes :

- légumes crus et cuits,
- viande, poisson ou œuf,
- féculents ou pain,
- produit laitier,
- fruit,
- matières grasses d'assaisonnement.

Cependant, l'équilibre alimentaire peut également être réalisé au cours de la journée, et même au cours de la semaine. Il n'est donc pas obligatoire d'associer systématiquement à chaque repas tous ces aliments.

3. Votre programme minceur doit être le moins restrictif possible

- vous y gagnerez en confort, vous n'aurez pas faim,
- vous garderez votre vie sociale,
- vous éviterez les frustrations par trop d'interdits,
- vous éviterez la reprise de poids (effet yo-yo) inévitable à l'arrêt de tout régime fantaisiste.
Facebook Google+ Twitter email Imprimer
>> Retour à la rubrique "Régimes"